Est-ce que les huiles essentielles sont remboursées par la CPAM ?

Le remboursement dans le domaine de l’aromathérapie est désormais faisable via des mutuelles peu coûteuses. Le coût de remboursement peut aller alors jusqu’à 400 euros par an. Ce qui est déjà une somme assez coquette dans la mesure où il s’agit là d’une médecine douce.

Dans le monde de l’aromathérapie, le remboursement sera inclus sous forme de garantie médecine douce. Vous aurez alors droit à un forfait annuel qui fera l’objet d’utilisation lors des consultations Aroma thérapeutiques.

Bien comprendre l’aromathérapie

L’aromathérapie consiste à utiliser les huiles naturelles extraites de fleurs, d’écorces, de tiges, de feuilles, de racines ou d’autres parties d’une plante pour améliorer la santé, le bien-être psychologique et physique. Il est largement admis que l’arôme inhalé de ces huiles « essentielles » stimule la fonction cérébrale. Les différentes huiles essentielles peuvent être répandues par un diffuseur, mais aussi absorbées par la peau, où elles passent par la circulation sanguine et peuvent favoriser la guérison du corps entier. Parmi les huiles essentielles les plus utilisées, vous avez l’huile essentielle lavande, l’huile essentielle menthe poivrée, l’huile essentielle thym linalol, l’huile essentielle lavande aspic ou encore l’huile essentielle de pin sylvestre.

L’état actuel du remboursement des huiles essentielles

En règle générale, la sécurité sociale ne prend pas en charge tout traitement à base d’huiles essentielles dont l’aromathérapie. Ce genre de traitements appelé médecine douce sera remboursé à la seule condition que le praticien soit conventionné. Dans le cas contraire, le patient devra prendre en charge de tous les coûts pour son traitement et l’utilisation huiles essentielles. Par ailleurs, certaines mutuelles s’engagent aujourd’hui une certaine garantie, prenant en charge l’utilisateur huiles essentielles. Ces remboursements vont alors se présenter sous forme de forfait annuel allant approximativement vers un plafond de 400 euros l’année.  Dans le cas où les huiles essentielles entrent dans une prescription médicale, donc formulée dans une ordonnance par un docteur pratiquant, ils sont automatiquement remboursés.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply

CPAM 93