La greffe des cheveux, ça fonctionne pour beaucoup, pourquoi pas vous ?

Vous êtes atteint de calvitie, votre perte de cheveux vous cause beaucoup de problèmes ? Il existe deux types de microgreffes permettant de solutionner les ennuis liés à une chevelure clairsemée avec des résultats très naturels. Détail des derniers progrès en la matière.

La greffe de cheveux en détail

L’intervention se fait sous anesthésie locale, il faut prévoir au minimum une séance de six heures lorsque les prélèvements et les greffes sont faits à plusieurs mains. L’intervention est très chère, car il faut prévoir environ 6000 euros en France alors que la même intervention à Marrakech vous en coutera la moitié. La greffe permettant de résoudre les difficultés liées à la calvitie est donc un investissement important, qu’il faut préparer, il faut parfois indispensable d’emprunter la somme d’argent nécessaire pour se faire opérer. Plus la calvitie est importante, plus le nombre de greffes seront élevées ce qui entraîne des interventions plus longues et réparties sur plusieurs séances.

La clientèle à la chirurgie des cheveux a évolué

Les chirurgiens constatent une évolution des candidats à la greffe capillaire, de nos jours la demande est importante chez les moins de trente ans alors qu’il y a quinze ans les interventions étaient beaucoup plus fréquentes pour la tranche d’âge de la cinquantaine. Mais ce constat est valable également chez la clientèle féminine du fait de l’avancée des techniques et de l’amélioration du bien être retrouvée après l’intervention. L’opération a en effet pour objectif de redonner confiance en soi et pour se sentir mieux.

Une greffe de cheveux encore plus discrète

Il existe deux techniques pour la greffe des cheveux nommées FUSS et FUE :

  • La méthode d’origine est la la FUSS (Follicular Unit Single Strip), elle consiste à retirer une bande du cuir chevelu et y prélever les greffons. Cette intervention entraîne la présence d’une fine cicatrice qu’il est possible de masquer. On constate après l’intervention un œdème pendant trois jours et quelques croûtes peuvent apparaître au niveau des greffons pendant plus d’une semaine. Cette méthode offre l’avantage de pouvoir implanter jusqu’à 5000 greffons par séance.
  • La nouvelle technique en vogue est la FUE (Follicular Unit Extraction), il est nécessaire de raser la nuque afin que le chirurgien puisse prélever les bulbes et les replante aux endroits nécessaires. Le nombre de greffons implantés sera moins important avec cette solution, jusqu’à 1500 en une séance, mais elle ne laisse aucune cicatrice. Cette intervention est conseillée aux personnes ayant un cuir de cheveu clairsemé.
Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      CPAM 93